«

En-Marche.fr

‹ Retourner

Moralisation - Vie politique

« Il faut renouer avec ce que la politique a de plus noble : transformer le réel, déployer l’action, restituer le pouvoir à ceux qui font. » Emmanuel Macron. Révolution
Partagez Tweetez Envoyez

Il est impératif que les pratiques des responsables publics deviennent plus représentatives, plus responsables et plus efficaces. Nous souhaitons qu’enfin la politique reste une vocation et non une profession et qu’un renouvellement régulier des élus et de ceux qui les entourent soit assuré.

Pour un personnel politique qui représente les français

Comme député, je veux porter le projet de :

- instaurer le non-cumul des mandats dans le temps. On ne pourra exercer plus de trois mandats identiques successifs.

- moduler le financement des partis politiques en fonction du renouvellement des candidats investis par le parti.

- ouvrir les postes d’autorité dans l’Etat à toute personne pouvant justifier d’une expérience et d’une compétence utiles au service de l’État, notamment au travers de l’exercice de responsabilités politiques.

- supprimer le régime spécial de retraites des parlementaires. Ils seront rattachés au régime général.

 Pour des élites plus responsables

Comme député, je porterai le projet de :

- la mise en place de dispositifs innovants d’évaluation du travail parlementaire (jurys citoyens, compte-rendu de mandat via les réseaux sociaux,...)

- d’exiger la probité de nos hommes politiques (interdiction pour les élus et tout gestionnaire de deniers publics de recruter des membres de leur famille comme assistants parlementaires ; Contrôle de l’utilisation de leurs indemnités par les parlementaires. L’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) sera intégrée à l’indemnité parlementaire en tant que telle et, à ce titre, fiscalisée)

- exiger que le casier judiciaire B2 des candidats à des fonctions électives soit vierge.

Pour des élites plus efficaces

Comme député, je porterai le projet de :

- l’interdiction que des amendements écartés en commission soient à nouveau examinés en séance publique. La procédure parlementaire doit être plus efficace et plus rapide.

- limiter le nombre de mois pendant lequel on légifère et consacrer plus de temps parlementaire à l’évaluation de l’action du gouvernement.

- Appliquer par défaut la procédure accélérée devant le Parlement, avec une seule lecture initiale par chambre.

- Réduire le nombre de parlementaires au Sénat comme à l’Assemblée nationale

 

Ce site utilise des cookies — En savoir plusOK